PHOTO ILLUSTRATION VIS MA VIE.jpeg

UN VIS MA VIE AU SERVICE D’ACCOMPAGNEMENT EN APPARTEMENTS DIFFUS - SAAD

Le témoignage de Julie

 

Se déconnecter du quotidien pour mieux s'y reconnecter...

Bientôt 5 ans d'exercice au sein de la maison relais jeunes... Le temps était venu de me redynamiser et de réactiver cette curiosité professionnelle qui était tapis dans l'ombre.

Le confinement, le couvre-feu, les échanges à distance... Elle me semble loin l'époque des temps interservices, des randonnées, des barbecues, des sorties sportives ou culturelles... L'ouverture sur les autres services me manquait, la rencontre avec les collègues aussi... Difficile de choisir où faire cette première expérience de vis ma vie dans une association si riche en diversité.

Il me semblait judicieux d'aller approfondir mes connaissances sur un service où j'oriente parfois des jeunes. Il était également rassurant de rejoindre une équipe que je sais accueillante, investie et andragogue. "CHTL, AVDL, Stabilisation, femmes à l'hôtel..." des notions oui ! Mais pas de maîtrise de ces dispositifs avant d'y être plongée. J'ai pu suivre durant 15 jours les collègues du SAAD tout en réservant quelques jours pour mes missions actuelles à la MRJ. J'ai pu assister à des entretiens de préadmission, de suivi, de projet personnalisé et de fin de prise en charge.

J'ai aimé suivre mes collègues, ces navigatrices qui dansent entre 3 services sans perdre le Nord. J'ai observé d'autres techniques d'entretien et de fonctionnements d'organisation qui viendront compléter ma boîte à outils. J’ai pu approfondir ma connaissance des dispositifs de droit commun et je saurai en faire bon usage en faveur des publics que j'accompagne. J'ai trouvé cette fibre commune qui nous unie et qui renforce l'idée que je me fais de notre identité associative.

Une expérience redynamisante et bénéfique tant personnellement que professionnellement. Cela m'a permis de relativiser les freins qui se dessinaient sur mon poste actuel tant en matière de taux d'encadrement que sur les horaires. Je reviens plus paisible et plus ouverte.

Cette immersion me permet également de me visualiser sereinement sur ces missions si un poste venait à se créer.

Je remercie l'association de nous permettre une telle expérience, les directions pour avoir favorisé cette immersion, l'équipe du Saad pour leur transmission de savoirs et leur incroyable investissement, les personnes accueillies qui m'ont accueilli à leur tour, les jeunes de la MRJ pour leur compréhension quant à mon absence et mon équipe pour le relai et la continuité de mes accompagnements.

Le" vis ma vie" favorise l’ouverture, l’enrichissement et les échanges : profitons-en !

Julie

 
 

©2020 ASLD 41