©2020 ASLD 41

 

ACCUEIL DE JOUR DE BLOIS : UN HAVRE DE PAIX POUR LES PERSONNES EN SITUATION DE PRÉCARITÉ

Par Marine Rondonnier, journaliste à France 3 CVDL

Publié le 25/10/2019 sur le site internet de France 3 Centre Val de Loire

L'accueil de Jour de l'ASLD est ouvert tous les jours de 9 h à 16 h rue de Châteaudun à Blois. / © Marine Rondonnier-France 3CVDL

partages

L'Accueil de jour de l'Association de soutien et de lutte contre les détresses (ASLD) a déménagé rue de Châteaudun au printemps 2019. Un nouveau lieu plus agréable qui accueille une vingtaine de personnes par jour le temps de prendre un repas, une douche ou encore participer à l'atelier menuiserie. 

"Je viens chercher du confort, du réconfort et du soutien."

David vit dans la rue depuis la fin de la trêve hivernale. Il vient chaque jour à l'accueil de jour de l'ASLD au 31, rue de Châteaudun à Blois prendre une douche, un café, un repas chaud le midi, laver son linge. " Ici c'est bien parce que c'est ouvert tous les jours, les douches sont nickels et les gens qui nous accueillent sont très gentils". 

 
 

Les usagers aident au bon fonctionnement de l'Accueil de jour comme dans une famille. / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL

Dylan, 23 ans : " Sans cet accueil de jour je serais sous un porche sous la pluie. " 

L'accueil de jour de l'ASLD voit de plus en plus de jeunes entre 18 et 25 ans venir chercher un temps de répit.
Dylan a 23 ans. Il vient tous les jours pour ses démarches administratives mais aussi pour la chaleur humaine que lui apportent les deux travailleurs sociaux et les autres usagers. 
"Heureusement qu'il y a cet accueil de jour. C'est le 115 qui m'en a parlé. Sinon je serais sous un porche sous la pluie la journée. Ici je peux me reposer. Il y a un jardin, des poules et même un chat. Il n' y a pas beaucoup d'accueil de jour comme ça. " 

 
 

Les repas pour 20 personnes sont livrés tous les jours à midi : Valérie Marchau, travailleuse sociale et les usagers les réceptionnent; / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL

Valérie Marchau a créé l'accueil de jour de l'ASLD 41 ( Association de soutien et de lutte contre les détresses)  il y a 8 ans.  Elle fait office d'assistante sociale, d'éducatrice spécialisée, de animatrice socio-culturelle. Et parfois même de maman...
Avec Sébastien Tincq, ils forment une équipe solide pour aider les usagers. " Pour les jeunes comme Dylan, c'est important de venir ici. On lui offre un cadre rassurant, comme une famille. La plupart de ceux qui viennent ici ont subi des traumatismes affectifs. On est en contact avec leurs familles pour trouver une solution. "
Dylan doit partir travailler dans un ESAT ( Etablissement et service d'aide par le travail)  fin octobre. Il sera logé en foyer. 

 
 

L'accueil de jour de l'ASLD a déménagé au printemps 2019 dans une maison plus conviviale au 31, rue de châteaudun à Blois / © Marine Rondonnier-France 3 CVDL

Une nouvelle maison depuis le printemps 2019 

Une maison de 200 m2, un jardin, une grande cour pour les activités et beaucoup de lumière. Depuis le 1er mars 2019, l'accueil de jour de l'ASLD est au 31, rue de Châteaudun. Une ancienne maison de particulier réhabilitée pour les besoins du fonctionnement de l'accueil de jour.
" Depuis qu'on est ici, les usagers vont mieux, ils sont plus sereins, on avance plus vite". Valérie Marchau, la créatrice de la structure a passsé plus de 6 ans dans l'ancien accueil de jour Boulevard Daniel-Dupuis. " On était dans un sous-sol sans chauffage avec très peu d'espace. Là, c'est génial pour nous mais aussi pour les usagers qui se sentent mieux. " 

L'ASLD a déboursé 440 000 euros pour cette nouvelle maison. Un projet financé grâce à un emprunt de l'ASLD de 210 000 euros, l'Etat ( 50 000 euros), l'ANAH ( 35 000 euros), la Fondation Abbé Pierre (30 000 euros), la ville de Blois ( 25 000 euros),  Emmaüs Blois ( 20 000 euros), l'ASLD ( 70 000 euros) 

 
 

L'ASLD : une association pour retrouver sa place dans la société

L'ASLD 41 compte 120 salariés et 19 bénévoles. Sa mission : permettre aux personnes qu'elle accompagne de trouver une place dans la société, d'être reconnues pour leurs compétences et de favoriser leur autonomie. 
L'association dispose de plusieurs structures : accueil de jour, hébergement d'insertion, logement accompagné, pensions de famille. 

Reportage de Marine Rondonnier, Sanaa Hasnaoui et Vincent Quemener :

Les intervenants : 
- Christophe Antigny, demandeur d'emploi et usager de l'accueil de jour
- Sébastien Tincq : animateur socio-culturel ASLD
- Jean-Claude Kokou, demandeur d'asile et usager de l'accueil de jour
- Valérie Marchau, créatrice de la structure

 
 

La Maison de la veille sociale de l'ASLD regroupe au même endroit l'accueil de jour et le SIAO.

- L'accueil de jour est un lieu ouvert au public en situation de précarité ouvert de 9 h à 16 h du lundi au vendredi. 
Ses principales fonctions : l'accueil, l'écoute, l'orientation, la restauration du lien social notamment par la proposition d'activités. Les personnes accueillies peuvent également bénéficier d'un repas chaud, prendre une douche, laver leur linge. 

- Le SIAO ( Service intégré d'accueil et d'orientation) est situé à l'étage de l'Accueil de jour. Il est le guichet unique qui centralise les démarches d'hébergement et de logement accompagné du département. Il effectuctue les orientations vers les structures d'hébergement et de logement accompagné gérées par les différents acteurs du département : ASLD, Emmaüs Solidarité, Traverses, Soliha, CCAS/ CIAS...) 
Il intervient au titre de l'urgence, via le numéro d'appel 115 pour coordonner l'attribution des places d'hébergement d'urgence.